Français English Español deutsch italiano português русский हिंदी 中国的 日本の Flags

Qui sommes-nous ?

Créé effectivement à la veille de Noël 2006, le service Paris Calèches est le fruit de la volonté d’un homme, d’une longue préparation et du constat que nombre de métropoles internationales offraient ce type de prestation  depuis fort longtemps, alors que Paris ville romantique par excellence n’en disposait pas. De fait, il semblât évident au créateur, Philippe Delon, à l’orée du XXIème siècle que proposer des balades en calèches dans la capitale française aux touristes ainsi qu’aux parisiens allait de soi.

Disparues en 1965 (la dernière cochère Rachel DORANGE officiât au rond-point des Champs-Élysées), les calèches ne furent plus en odeur de sainteté au début des années 70, alors que Paris devenait le royaume de l'automobile à mesure que les axes de circulation, tels le périphérique ou les quais, devenaient des voies rapides. Dans les années 80 et 90, quelques tentatives de réintroduction n’aboutirent pas faute de consensus administratif et politique.

En janvier 2003, fort d’une expérience dans la création et la gestion d’entreprise, Philippe Delon entamât la consultation d’élus, de fonctionnaires territoriaux, de police ainsi que de cabinets ministériels afin de connaître l’état d’esprit des différents intervenants sur ce sujet. L’accueil fût étonnamment positif en phase avec l’avènement des circulations douces, le développement durable ou bien l’intérêt pour l’énergie renouvelable. 4 ans de discussions et 150 rendez-vous plus tard, le Maire de Paris Bertrand Delanoë et le Ministre de l’Intérieur de l’époque Nicolas Sarkozy entre autres ayant donné leur accord de principe, la première calèche fut réintroduite à Paris au pied de la tour Eiffel le 23 décembre 2006.

En dépit de tentatives d’interdiction de stationnement au pied de la tour Eiffel émises par le commissariat du 7ème arrondissement de Paris en mai 2007 et juin 2008, de contraventions dressées pour « exercice d’un commerce dans un jardin public sans autorisation » par les forces de sécurité de la ville de Paris en accord avec la Direction des Parcs, Jardins et Espaces Verts en juin et juillet 2008, débouchant de fait sur une interdiction de circuler sur les allées cavalières du champs de Mars (??) et une procédure devant le Tribunal de Police donnant lieu à une relaxe, le premier et seul service professionnel permanent de calèches à Paris a dores et déjà montré son utilité, sa fiabilité et son adaptabilité au trafic.

Pride - Alexandre III

Quelques chiffres

Janvier 2017 :

  • 56000 Kms parcourus dans Paris
  • 65000 touristes promenés
  • 9500 heures de « menage » (le cocher est appelé aussi meneur)
  • 2400 jours de présence à Paris (service disponible 5/7 à l’année)
  • 4 chevaux
  • 3 calèches
  • 3 plateaux remorques
  • 1 camion VL

Recrutement